Menu
Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une intime conviction : un film palpitant sur le procès VIGUIER

Une intime conviction : un film palpitant sur le procès VIGUIER

Le 11 février 2019
Une intime conviction : un film palpitant sur le procès VIGUIER
Presque vingt ans après la disparition de Suzanne VIGUIER, "une intime conviction": le film qui raconte le procès de Jacques VIGUIER doublement acquitté. Un film palpitant qui interroge sur la justice dans notre pays !

Jacques VIGUIER a été mon professeur de droit alors que j'étais en troisième année de droit.

Il m'a enseigné les libertés publiques.

C'était en 2009. Une année décisive pour lui car en Avril 2009 débutait son procès d'assises à Toulouse.

Tout a débuté le 27 février 2000, jour de la disparition de son épouse, Suzanne.

Très vite, Jacques VIGUIER a été suspecté du meurtre de sa femme.

Comme de nombreux toulousains à cette époque, je me suis laissée influencée par un tourbillon médiatique qui laissait à penser que Jacques VIGUIER était le coupable idéal.

Pourtant, son procès d'assises l'a acquitté en avril 2009 et la Cour d'assises d'appel du Tarn l'a de nouveau acquitté en mars 2010.

Bien plus qu'un procès d'assises, cette affaire met en évidence les failles de notre système judiciaire et notamment de la procédure inquisitoire en France selon laquelle toute initiative vient du juge: l'introduction de l'instance, la direction du procès, la recherche des faits et la réunion des éléments de preuve.

Aujourd'hui, le cinéma "lui rend justice" avec la sortie du premier long-métrage du réalisateur Antoine RAIMBAULT "une intime conviction".

Ce film palpitant porte à l'écran le procès VIGUIER avec le personnage fictif de Nora interprété par Marina FOÏS qui est persuadée le l'innocence de Jacques VIGUIER.

Son personnage permet de se réinterroger sur cette affaire, et notamment de voir cette affaire sous un autre angle que celle racontée par les journalistes.

À ses côtés, Maître DUPONT-MORETTI interprété par Olivier GOURMET qui met en lumière le rôle primordial de l'avocat de la défense qui est là pour faire valoir le doute et préserver le principe de la présomption d'innocence.

Ce film raconte le procès d'un homme jugé sans preuve et met en exergue les dangers de la machine judiciaire !

Ce procès nous amène à nous interroger sur ce qu'est la justice au sens large: qu'est-ce que l'intime conviction? qu'est ce que la vérité judiciaire? comment juger un homme sans preuve?

Un thriller judiciaire à voir !